Êtes-vous « normal »?

À Ottawa, Andy Nullman était conférencier et expliquait aux 5000 personnes dans la salle qu’il n’y a pas tant de mérite à être « normal ». C’est pourtant ce que tout le monde recherche! Andy nous a présenté la définition du mot normal dans le dictionnaire.

NORMAL: adjectif. Conforme à la norme. Habituel.
Synonyme: ordinaire.

Ensuite, il nous a présenté ce qu’on pouvait retrouver à l’opposé. La définition du mot anormal.

ANORMAL: adjectif. Qui n’est pas conforme aux règles,
à l’ordre habituel des choses.
Synonyme: étonnant.

« Le divertissement nous console de nos misères… mais c’est la pire misère en soi. Sinon, on s’ennuierait. Et cet ennui nous pousserait à nous dépasser. Mais le divertissement nous amuse et nous amène insensiblement à la mort. »
Blaise PASCAL,
philosophe français

Andy nous a ensuite posé une rafale de questions: « Laquelle de ces deux définitions vous semble la plus invitante, la plus excitante. À laquelle de ces deux définitions instinctivement voudriez-vous appartenir? À laquelle de ces deux définitions pensez-vous que des gens comme Pierre Péladeau ou Guy Laliberté appartiennent?» Bien que la majorité des gens semble acquiescer dans le sens d’Andy et trouver que le mot ANORMAL présentait beaucoup plus de potentiel, en réalité très peu sont prêts à mettre « concrètement » à exécution les actions nécessaires pour se sortir de la « norme ». Devenir « exceptionnel ».

J’irai même jusqu’à dire que moins de 20% des gens qui ont assisté à cette conférence ont mis un plan d’action à exécution pour passer à l’action et profiter du momentum. Les gens veulent du changement mais ne sont pas prêts à changer.

Extrait de la série de livres: Tout pour réussir de Yannick Therrien

Commentaires