Pourquoi se « sent-on » mal? – L’histoire de Bouddha

post

Si vous vous sentez mal, c’est votre droit. C’est votre choix. Rien ni personne n’a le pouvoir de vous « faire sentir » quoi que ce soit sans que vous ne leur donniez ce pouvoir. Le « sentiment » est créé de toutes pièces par la personne qui décide de se l’approprier. Une émotion n’est pas une « entité » et n’a pas de vie.

Conséquemment, le « rejet » ou « l’émotion qu’engendre le rejet » n’existe simplement pas. Si quelqu’un vous rejette ou vous rend triste, vous devez consciemment faire le choix d’accepter ou de refuser cette tristesse ou ce rejet.

Mon histoire préférée sur Bouddha raconte que le gros bonhomme paisible et souriant méditait, comme il le faisait régulièrement, sous un arbre. Un jour, une personne ayant eu vent de ce personnage qui semblait au-dessus de tout avait décidé de mettre cette fameuse « sagesse » à l’épreuve.

L’homme se rendit donc à l’arbre où se trouvait Bouddha et il se mit à l’injurier violemment et sans relâche. Bouddha ne réagissait pas, gardant son sourire paisible et serein. Après un certain temps, l’homme, fatigué d’injurier Bouddha, s’arrêta.

Bouddha en profita pour s’adresser à lui:
– « Monsieur, puis-je vous poser une question? » dit Bouddha.

L’homme curieux, répondit:
– « Oui ».

Bouddha poursuivit:
– « Si quelqu’un vous offrait un cadeau et que vous décidiez de le refuser, à qui le cadeau appartiendrait-il? »

– « À celui qui voulait l’offrir », de répondre l’homme.

– « Eh bien…, poursuivit Bouddha, si je refuse d’accepter vos injures, cher monsieur, à qui appartiennent-elles? »

Réfléchissez à cette façon de voir les choses la prochaine fois que quelqu’un vous donne du fil à retordre. Vous serez sûrement plus calme.

Commentaires