S’aimer pour être aimé

post

À l’occasion de la Saint-Valentin, j’aimerais en profiter pour vous parler de l’amour-propre. J’ai lu plusieurs définitions au sujet de ce type d’amour et trop souvent, elles sont péjoratives, négatives et on l’identifie même au narcissisme. Je veux vous parler d’amour-propre au sens où vous devez, en tout premier lieu, vous aimer vous-même. Je ne vous apprends rien (j’espère) en vous disant que personne ne pourra vous aimer tant que vous ne vous aimerez pas vous-même. Je sais que c’est plutôt mal vu de se féliciter soi-même ou de s’encourager en ayant une haute estime de soi, mais c’est pourtant un trait assez commun des gens qui réussissent à des niveaux professionnels, et que les autres envient.

J’ai dit «professionnels» parce que, malgré le fait qu’on puisse «voir» leurs réussites professionnelles, la qualité de leurs relations «amoureuses ou amicales» est moins visible. Et les succès professionnels ne garantissent en rien les succès relationnels, on le sait bien. Il n’en demeure pas moins qu’il est impératif d’avoir une bonne estime de soi pour avoir la trempe et le cran pour réussir, bien qu’il faille savoir quand
se faire plus discret et humble. Brian Tracy, comme plusieurs autres motivateurs de renommée internationale, insiste avec acharnement sur le fait qu’il faut se parler positivement.

Nous avons des dizaines de milliers de pensées tous les jours. Et la très grande majorité d’entre elles, croyez-le ou non, sont négatives à notre propre égard.

• Mes cheveux sont horribles ce matin.
• J’ai encore oublié d’acheter du lait.
• Bon, encore un bouchon de circulation, je vais être en retard.
• Ah non, je suis encore dérangé par le fatigant du bureau voisin qui arrive.
• J’ai oublié d’arrêter au bureau de poste.
• Je suis nul en présentation orale et j’en ai une autre à faire.
• Je vais manquer de temps pour le projet.

C’est fou à quel point on s’autoflagelle à longueur de journée. Brian Tracy enseigne une technique toute simple que personne ne fait probablement, justement parce que cela semble ridicule et trop simple. Il s’agit de se parler tout simplement à soi-même, positivement. Imaginez la scène et imaginez-vous en train de le faire.

Vous ouvrez les yeux à votre réveil et vous dites immédiatement à voix haute: «Je vais avoir une journée fantastique aujourd’hui.» N’oubliez pas qu’il est tout aussi important d’y croire quand vous le dites. Je vous accorde que les premières fois vous sembleront complètement ridicules. Mais, comme pour vos premiers compliments à des étrangers ou vos premiers «je t’aime» à vos amis, vous vous habituerez à la longue.

«La répétition est la mère de la maîtrise.» Le pire qui puisse arriver, c’est que vous éclatiez de rire après l’avoir dit. Pas mal comme début de journée. »

Commentaires