Y’a toujours une solution

post

C’est l’une de mes convictions profondes, c’est tout. J’ai cultivé mon esprit à se mettre automatiquement en mode « solution » lorsqu’un problème ou un « défi » se présente à moi. La meilleure façon de déjouer les « grands défis » est de les couper en petits morceaux plus faciles à avaler. De regarder une montagne peut nous décourager avant même de commencer à la gravir. Mais en segmentant la route en petites étapes, rien ne peut nous arrêter. On dit que la nécessité est la mère de l’invention. Faites preuve d’imagination. Ne soyez pas trop dur avec vous-même. Soyez patient avec vous comme vous le seriez avec quelqu’un que vous appréciez beaucoup.

Même si vos solutions ne sont pas « parfaites » aux premiers jets, laissez le flux créatif couler. Les idées vousviennent vraisemblablement de cette « conscience universelle » dont on parle souvent.

Écrivez le brut, et les détails viendront bien. Plus vite vous développez le réflexe de vous pratiquer à trouver une solution, plus vite vous le ferez sans même y penser.

Extrait du livre : Tout pour réussir

Commentaires